Michel TELLIA

Michel TELLIA

Enfant déjà, la nature était son terrain de jeux. Quand il n’était pas à l’école, il parcourait la campagne, la forêt, il explorait les mares environnantes à la recherche de tritons crêtés que son imaginaire transformait en dragons miniatures.


“Je passais des heures à regarder les araignées tisser leur toile. J’observais des heures durant, les oiseaux du jardin.
Toute cette nature sauvage était pour moi un monde à explorer.
Plus tard, mon premier salaire a été entièrement investi dans un appareil photo reflex et depuis maintenant presque 40 ans, la photographie et la nature occupent une place prépondérante dans ma vie.
Aujourd’hui encore les saisons rythment mes années, j’attends avec impatience les premiers perce-neige, puis le retour des oiseaux migrateurs, les coquelicots, les brumes de l’automne et ses douces couleurs, les formes magiques des glaces hivernales, j’aime voir le soleil se lever dans le silence, j’aime écouter le chant du rossignol, j’aime l’odeur de l’humus, j’aime…
Je vis près de la Loire, ce fleuve royal et ses environs sont mes terrains de jeux favoris.
Mes photos sont le témoignage de la beauté de la nature, mais malheureusement, elle est de plus en plus malmenée, les espèces voient leurs effectifs diminuer de façon très inquiétante, et leurs biotopes disparaître, alors protégeons ce bien précieux, afin que nos enfants et petits-enfants puissent eux aussi s’émerveiller, comme j’ai eu la chance de le faire.”

Retour haut de page