Gilles AUROUX

Gilles AUROUX

D’aussi loin qu’il s’en souvienne, la surface des océans à toujours exercé sur Gilles une étrange fascination, comme un irrépressible appel à aller découvrir le monde inconnu et mystérieux qui se cache au-dessous.
La pratique de la plongée sous-marine s’est imposée à lui comme une évidence, puis très vite lui est venue l’envie de documenter ces incroyables paysages sous-marins et les étonnantes créatures que l’on y rencontre, le besoin de partager toute cette beauté avec ’ ceux de la surface ’, de leur faire aimer cet univers si particulier que souvent nous méconnaissons et que parfois nous craignons.


« À la différence de la photo animalière terrestre où l’on utilise la plupart du temps un téléobjectif, les contraintes physiques du milieu aquatique imposent des prises de vues à proximité immédiate des sujets que l’on photographie. J’utilise pour cela principalement un 15mm fisheye, travaillant à quelques dizaines de centimètres à peine des animaux, du moins lorsqu’ils acceptent cette interaction…
Aujourd’hui collaborateur régulier du magazine Subaqua, je photographie principalement la faune marine pélagique, avec une affection toute particulière pour les grands incompris et mal aimés de nos océans : les requins. »

Retour haut de page